http://carte.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Carte du campus


Chercher dans ce site


webinfo@uqam.ca



complexe

 

Situé sur le quadrilatère ceinturant les rues Sherbrooke Ouest et Saint-Urbain ainsi que les avenues du Président-Kennedy et Jeanne-Mance, le plan d’ensemble pour la construction du Complexe des sciences Pierre-Dansereau a été approuvé par la Ville de Montréal en 1991. La construction du complexe, qui compte cinq pavillons (Chimie et Biochimie, Président-Kennedy, Sherbrooke, Sciences biologiques, Adrien-Pinard), un centre de diffusion et de vulgarisation (Coeur des sciences) et des résidences universitaires (Résidences universitaires Saint-Urbain) a débutée en 1993 et s’est poursuivie jusqu’en 2006. Plusieurs firmes d’architectes ont été impliquées dans ce projet : Saia Barbarese Topouzanov architectes, Tétreault, Parent, Languedoc et associés, Birtz, Bastien ainsi que Claude Cormier, architectes-paysagistes inc.

De facture moderne, le complexe, qui intègre plusieurs bâtiments de l’ancienne École technique de Montréal, forme un immense écrin abritant des jardins réunis par des axes sinueux de verdures et de forêts reliant les bâtiments. Inspiré de l’aménagement des grandes universités américaines, l’espace vert intérieur est composé de plantes d’origine indigène représentant treize familles de végétaux dont les couleurs sont mises en valeur au gré des saisons tout en servant de laboratoire vivant d’observation. Constitué principalement de briques chamois respectant l’héritage architectural des bâtiments anciens, le complexe exploite aussi la transparence du verre coloré dans des tons de gris, de vert et de jaune en association avec des jeux de façades venant inscrire le caractère résolument moderne du projet.

Dès 1970, l’Université acquiert une grande partie du site de ce projet. Rétrocédé au gouvernement du Québec en 1978, l’Université reprend ses titres de propriété en 1988 et procède à la finalisation de l’acquisition complète du site en 1994.

Désigné sous le nom de Complexe des sciences UQAM-Pierre-Dansereau en juin 2004, la dénomination usuelle utilisée pour désigner le site est cependant celle de Complexe des sciences Pierre-Dansereau. Écologiste de renommée mondiale, le professeur Pierre Dansereau est, en 1939, nommé botaniste puis assistant-directeur au Jardin botanique de Montréal. Entre 1943 et 1949, il est directeur du Service de biogéographie de l'Université de Montréal et en 1945, il y est nommé professeur agrégé à la Faculté des sciences. De 1950 à 1955, il est professeur de botanique à l'Université du Michigan, de 1955 à 1960, doyen de la Faculté des sciences et directeur de l'institut botanique de l'Université de Montréal puis de 1961 à 1968, professeur à l'Université Columbia et sous-directeur et conservateur du New-York Botanical Garden. En 1968, Pierre Dansereau enseigne l'écologie à l'Université de Montréal jusqu'en 1971 et dirige, de 1971 à 1972, le Centre de recherches écologiques de Montréal (CREM). Nommé professeur d’écologie à l’Université du Québec à Montréal en 1972, il est aussi, jusqu’en 1976, directeur du programme du Centre de recherche en sciences de l'environnement (CERSE).  En 1988, l’UQAM lui attribue le titre de professeur émérite, en 2003, elle lui décerne un doctorat d’honneur et en 2004, elle désigne sous son nom l’ensemble des bâtiments érigés sur le site des sciences.

Historique des pavillons du Complexe des sciences Pierre-Dansereau:

Pavillon de Chimie et Biochimie
Pavillon Président-Kennedy
Pavillon Sherbrooke
Pavillon Sciences biologiques
Coeur des sciences
Résidences universitaires Saint-Urbain
Pavillon Adrien-Pinard

 

Ce texte a été produit par le Service des archives et de gestion des documents

Retour en haut de page