http://carte.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Carte du campus


Chercher dans ce site


webinfo@uqam.ca



Voir ce pavillon sur la carte interactive >>

N

Historique du pavillon Paul-Gérin-Lajoie

Conçu par les firmes d'architectes Le consortium Dimitri Dimakopoulos et JLP associés, le pavillon Paul-Gérin-Lajoie, dont la construction s'est échelonnée de 1991 à 1993, est situé au 1205, rue Saint-Denis. Prolongeant les pavillons Hubert-Aquin et Thérèse-Casgrain, l’architecture de ce pavillon, formé de neuf étages et de trois niveaux de sous-sol, est axée sur une large fenestration favorisant une grande luminosité de même que sur l’aménagement d’aires de circulation spacieuses aux couleurs douces. Une installation de Michel Goulet est intégrée visuellement au pavillon grâce à une fenêtre donnant sur la cour intérieure de la Garderie Mamuse. Visible de l’intérieur, l’œuvre intitulée "Les mille lieux" inclut une partie du système de ventilation et est constituée d’un assemblage de formes complexes d’acier inoxydable et d’acier coloré.

Le site destiné à la construction du pavillon a été acquis par l’Université entre 1973 et 1975. Il abrite la Faculté des sciences de l’éducation qui, pendant près de vingt-cinq ans, fut logée au pavillon Lafontaine dans le bâtiment de l’ancienne École normale Jacques-Cartier. Le pavillon, muni d’une bibliothèque spécialisée dans le domaine de l’éducation, abrite aussi le Laboratoire de micro-informatique-Éducation, le Service de production audiovisuelle et multimedia (Auto-production) et (Production multimédia), le Service de soutien à l'exploitation des technologies audiovisuelles (prêts pavillon de l'Éducation), la librairie juridique de la COOP-UQAM, diverses unités de recherche, le Bureau de la formation pratique et des associations étudiantes.

En 1993, le pavillon a reçu la dénomination de pavillon de l'Éducation par le Comité exécutif de l'Université. Il a par la suite été désigné sous le nom de pavillon Paul-Gérin-Lajoie par le Conseil d’administration en 2009. Cette désignation vise à souligner le caractère unique dans l’histoire du Québec de la contribution de monsieur Paul Gérin-Lajoie au développement de l’éducation.

Admis au Barreau du Québec en juillet 1943, Paul Gérin-Lajoie est licencié en droit de l’Université de Montréal et détenteur d’un doctorat en droit constitutionnel de l’Université d’Oxford en Angleterre. Il est élu député libéral dans le comté de Vaudreuil-Soulanges en 1960 et fut réélu en 1962 et 1966. De 1960 à 1964, il occupe les fonctions de ministre de la Jeunesse dans le cabinet Lesage et devient, en 1964, le premier titulaire du ministère de l’Éducation du Québec. De 1966 à 1969, il est président du comité constitutionnel du Parti libéral du Québec. Il occupe, de 1970 à 1977, les fonctions de président de l’Agence canadienne de développement international, l’ACDI. Il fonde en 1977 la fondation Paul Gérin-Lajoie, organisme philanthropique dans le domaine de la coopération internationale.

En 1992, l’Université du Québec à Montréal attribue son premier doctorat honorifique à Paul Gérin-Lajoie, pour s’être illustré, entre autres, comme l’un des artisans de la Révolution tranquille, de la réforme de l’éducation, du rétablissement des relations franco-québécoises et comme l’un des grands administrateurs de l’aide canadienne au développement international.

Ce texte a été produit par le Service des archives et de gestion des documents

Retour en haut de page